Après 1975

Après l'Avertissement, de nouvelles causes de disputes ont émergées et elles menèrent à de nouvelles scissions (eh oui, encore...). Il y avait ceux qui croyaient en l'autorité de Gustave Robitaille et ceux qui voulaient écarter ses écrits; puis ceux qui croyaient qu'on ne pouvait pas consacrer de nouveaux serviteurs et ceux qui pensaient le contraire. Bref, la MES s'est encore divisée en plusieurs factions dont chacune est persuadée d'être la seule véritable. Les serviteurs (quand il y en a) de chaque faction croient être les seuls avec un ministère valide et reconnu par Dieu.

Je suis né dans la MES d'Anjou, donc je parlerai d'après mon expérience dans celle-ci. Les seules périodes de paix relatives qu'on connut chaque faction de la MES depuis L'Avertissement jusqu'à aujourd'hui viennent du fait que chacune s'est repliée sur elle-même, chaque faction s'est retranchée dans ses positions et a tenté d'effacer le passé ou de le réécrire en sa faveur. Elles ne doivent pas leur survie et l'augmentation de leurs membres à des succès de prosélytisme, mais plutôt à l'endoctrinement dès l'enfance des nombreux enfants de chaque famille.

Les serviteurs gardent autant que faire se peut l'histoire de la MES et les autres informations compromettantes sous le tapis, sous prétexte qu'elles n'apportent rien à la compréhension de la doctrine, et qu'elles ne sont par conséquent "inutiles pour le salut" des consacrés. Ils savent que l'utilité principale de ces informations est de permettre à ceux qui en ont le courage et la volonté de découvrir la vérité sur la Mission de l'Esprit-Saint.

Je vous invite à aller dans le dossier DOCUMENTATION pour découvrir quelques-uns des documents que nous avons et qui datent d'après 1975.